ra-5ea301e0d29f8171

Publié le jeudi 1 juillet 2021

Les métiers du numérique attirent les actifs et jouissent d’une bonne image

Selon une étude Odoxa menée pour CGI en avril dernier, 58% des Français sont intéressés par les métiers du numérique.
Parmi eux:
. 4% travaillent déjà dans le numérique,
. 19% seraient intéressés par un métier dans le numérique ,
. 35% seraient intéressés mais ne pensent pas avoir le profil ou les compétences pour cela.
Si l’intérêt est davantage marqué dans l’agglomération parisienne (62%), il est aussi très élevé dans les zones rurales (53%).

Métiers d’avenir (86%), jugés intéressants (80%), bien payés (62%) et peu contraignants (60%), les métiers du numérique semblent parés de toutes les vertus et sont, a priori, perçus comme étant bien adaptés à toutes les catégories de la population.

Si les métiers du numérique semblent davantage adaptés aux jeunes (92%), aux personnes à l’aise en anglais (88%) et aux habitants de grandes villes (83%), ils n’ont pas de sexe et sont aussi majoritairement perçus comme étant adaptés aux personnes appartenant aux catégories populaires (68%), aux ruraux (64%), aux personnes peu diplômées (55%) et aux plus de 50 ans (54%).

Malheureusement, des a priori profondément ancrés subsistent pourtant : les métiers du numérique sont (encore) perçus comme nécessitant un haut niveau de technicité (75%) et d’avoir fait des études spécialisées (72%)… bref nécessitant d’être un peu «geek» pour les exercer (52%).

En effet, pour travailler dans le numérique, 79% des Français considèrent qu’il faut être passionné d’informatique et 59% qu’il faut être «avant-gardiste, branché».
Les autres qualités requises sont la logique, la curiosité, la rigueur et la créativité, citées par plus de 8 sondés sur 10.

Consulter les graphiques et la méthodologie de l'étude sur CB Expert