ra-5ea301e0d29f8171

Publié le jeudi 8 juillet 2021

L'image de l'entrepreneur auprès des étudiants a changé depuis deux ans

OpinionWay a publié les résultats de la 7ème vague du baromètre bisannuel «Les étudiants et l’entrepreneuriat», mené pour Moovjee et le CIC.
Un passionné (50%), un leader (48%) et un un preneur de risques (41%) sont les 3 principaux qualificatifs définissant un entrepreneur, selon les lycéens professionnels et étudiants français, interrogés du 30 avril au 14 mai 2021.
Suivent trois autres qualificatifs citées par environ un sondé sur trois: un gestionnaire (36%), un créatif (35%) et un visionnaire (32%).
Par rapport à il y a deux ans, avant la crise sanitaire, on peut noter deux évolutions: le critère «passionné» a gagné 7 points tandis que le «créatif» a perdu 4 points.

Ce baromètre existant depuis 2009, on peut analyser l’évolution, sur le long terme, de l’image de l’entrepreneur auprès des étudiants. On peut distinguer trois types d’évolution:
Les qualificatifs qui ont gagné en importance: «Passionné» a gagné 17 points sur la période (2009-2021) et est passé de la 6ème place à à la première place, parmi les critères testés. Et, dans une moindre mesure, «Visionnaire» a gagné 6 points et une place.
. Les qualificatifs stables sur la période ou retrouvant en 2021 leur niveau de 2009:  «Leader» à 48%, «Preneur de risques» à 41% et «Créatif» à 35%.
. Les qualificatifs en chute libre : «Gestionnaire» (-16 points), «Expert dans son champ de compétence» (-14 points, à 27%) et même «Gros salaire» (-5 points, à seulement 9%).

Et qu'est ce qui caractérise, avant tout, un entrepreneur ?

Les étudiants et les lycéens professionnels sondés estiment qu’être un entrepreneur, c’est avant tout «avoir de grandes responsabilités» (51%), «être autonome» (43%), «prendre des risques» (43%) et «travailler beaucoup» (41%). La prise de risque a progressé de 6 points par rapport à 2019, et à l’inverse le fait de «diriger une équipe» a reculé de 6 points, à 33%.

Parmi les propositions d’OpinionWay, «avoir de grandes responsabilités» occupe la première position depuis 2009 et à chaque vague du baromètre. On remarquera que l’autonomie a progressé de 6 points, passant de la 4ème à la 2ème place, tandis que la direction d’équipe a perdu 12 points, passant de la 2ème à la 5ème place.
Enfin, même si cet item reste peu cité, «ne pas avoir la sécurité de l’emploi» (15%) a progressé de 10 points depuis 2009.

Consulter les graphiques et la méthodologie de l'étude sur CB Expert.