ra-5ea301e0d29f8171

Le mail de motivation

Le mail de motivation permet de déposer votre candidature sur le bureau du recruteur. II le lira tout autant sur son téléphone entre deux RDV qu’à son bureau. Autant éviter toutes les erreurs, le rendre efficace. Cette entrée en matière est absolument essentielle.

Quelques conseils simples en guise de préambule pour bien rédiger son mail de motivation ? 

 

▶️ Travaillez l’objet du mail : candidature / nom du poste / référence de l’offre le cas échéant 

▶️ La première phrase accroche le recruteur ou met un terme à la lecture. Par exemple : “En réponse à votre recherche d’un chef de projet technique, je vous transmets ma candidature…“. Ici, tout est clair. On poursuit la lecture. Ce n’est qu’un exemple, des centaines d’accroches sont évidemment possibles. 

▶️ Allez à l’essentiel : le recruteur cherche un Social media manager, vous êtes Social media manager, le recruteur a donc besoin de vos compétences. 

▶️ N’en faites pas des tonnes “Votre entreprise / votre agence, par sa dimension internationale et les budgets qu’elle gère m’intéresse au plus haut point….. “ a été lu quelques milliers de fois par les recruteurs. La lecture s’arrête net. D’autant que ces formulations sont des facilités peu sincères. 

 

3 types de mails de motivation

 

Cas 1 . Vous êtes recommandé

Si votre candidature est cooptée, portée par un ami, un alumni, un employé de l'entreprise… votre lettre, votre mail doit en faire mention au tout début en spécifiant le nom de la personne qui vous recommande, vous conseille, ou vous informe qu’un poste s’ouvre au recrutement : "Je me permets de vous adresser ma candidature au poste de…. , suivant en cela les conseils de M. X / Mme Y…” (par exemple)

 

Cas 2. Candidature spontanée 

Il s’agit de l’entrée en matière la plus délicate. Prenez soin de vous renseigner en suivant la société sur les réseaux sociaux pour observer le potentiel de recrutement (gains de nouveaux gros clients, de nouveaux budgets, développement des affaires en général…). Votre candidature aura potentiellement plus de chances d’aboutir. 

Le recruteur doit savoir immédiatement qui vous êtes professionnellement parlant, votre expertise, votre spécialisation… et il doit savoir pourquoi vous candidatez dans son entreprise. Les points communs entre la candidature spontanée et l’entreprise donnent du poids à la candidature. Si vous voulez devenir Social Media Manager : ‘Depuis 5 ans, je suis Community Manager pour XX ou YY, et depuis 5 ans cette passion me permet de relever de nombreux défis pour les marques et les communautés. Dès lors, je souhaite aujourd’hui évoluer et vous proposer mes compétences pour gérer vos communautés, établir la stratégie social media de vos marques, sur un poste de Social Media Manager. “ (Il ne s’agit que d’un exemple, bien sûr). 

 

Cas 3. Jeune diplômé peu expérimenté

Bien que la plupart des étudiants issus des écoles MediaSchool suivent une partie plus ou moins longue de leur formation en alternance, il peut arriver que vous arriviez sur le marché de l’emploi sans cette expérience en alternance. Auquel cas, il vous faudra débuter votre mail de motivation en valorisant votre niveau d’études, vos stages, et envisager une entrée en matière comme… “Diplômé en juin dernier d’un Bachelor en Communication à l’ECS Toulouse, et justifiant de plusieurs stages en agence, je souhaite aujourd’hui intégrer l’équipe Social Media de votre agence…. “ 

 

Cas 4. De l’alternance ou du stage au CDI 

Le contexte est beaucoup plus favorable si votre alternance s’est parfaitement bien déroulée. Vous avez les deux pieds dans l’entreprise ; le but est de maintenant les garder dans cette entreprise. Longuement. Par exemple…” Suite au stage / à l’alternance suivi(e) dans votre entreprise au service communication, j’ai envie de poursuivre cette collaboration.  C’est pourquoi je vous propose ma candidature dans le cadre d’un CDI au poste de… "

Connaître l’entreprise, ses activités, sera rassurant pour un recruteur que vous connaissez probablement déjà. Le lien existant pourra aider votre candidature. 

Il existe bien d’autres cas pour débuter ces mails de motivation, nous compléterons régulièrement avec d’autres exemples. La suite du mail sera assez proche de la lettre de motivation, claire, simple, montrant la volonté qui est la vôtre. Le mail étant souvent lu sur téléphone par les recruteurs, il ne devra surtout pas être trop long. Ce serait contre-productif. Vous devez être clair, concis sur pourquoi vous écrivez, qui vous êtes, et bien évidemment, décrocher un entretien !