ra-5ea301e0d29f8171

Réussir l’entretien d’embauche

Et voilà, nous y sommes ! Enfin... vous y êtes ! Le CV et la lettre ont convaincu. Vous voilà face à votre recruteur pour ce fameux entretien d’embauche. Quelques pistes pour vous aider à franchir ce moment que beaucoup redoutent, parfois à juste titre, mais souvent à tort.

▶️ Avant l’entretien d'embauche

 

Un mot avant tout : préparation. Connaissez aussi bien que possible l’entreprise, n’hésitez pas à chercher votre recruteur sur Google, suivez l’actualité de la société que vous souhaitez intégrer, et bien évidemment, servez-vous de ces infos pendant l’entretien. Cela ne peut être qu’à votre avantage. 

Faites-vous un petit bilan de compétences en incluant vos petits boulots, vos sports, vos passions… Dans le sport, on trouve l’esprit d’équipe ; dans le baby sitting, on trouve le sens des responsabilités ; dans les sports individuels, on trouve le sens de l’effort mais aussi la volonté d’aller au bout ; aux péages d’autoroutes, on résiste au stress, et la liste est longue. Hard skills ou Soft Skills : votre recruteur vous découvrira aussi par ce prisme essentiel dans un recrutement qui est avant tout un moment d’échange humain. 

Préparez-vous à répondre aux questions souvent posées à des étudiants qui cherchent stages ou alternances : pourquoi cette formation ? Pourquoi cette entreprise ? Vos défauts et qualités (un classique…), votre ambition professionnelle… Si vous cherchez un CDD ou un CDI…. la plus délicate des questions : vos prétentions salariales… 

 

▶️ Pendant l’entretien d'embauche

 

Sachez que le stress existe aussi chez le recruteur. Il n’est pas à l’abri d’une erreur de recrutement. Il va falloir rassurer, convaincre que vous êtes le bon candidat pour le poste proposé. Soyez calme, autant que faire se peut, ne fuyez pas le regard du recruteur, et soyez franc, sincère, ne gonflez pas une expérience pour plaire, cela se sent très vite. 

Votre motivation se voit autant dans votre attitude que dans votre discours, vos réponses aux questions posées. 

Concernant le salaire, si vous candidatez en CDD ou CDI, ne vous bradez pas. Renseignez-vous avant sur l’échelle de salaire pratiquée. Proposez une fourchette de salaire plutôt qu’un chiffre ferme.

Et bien sûr, en fin d’entretien, ne vous contentez pas de partir. Renseignez-vous sur les prochaines étapes : un second entretien, une date de prise de décision… et bien sûr remerciez le recruteur. Cela va de soi. 

 

▶️ Suite à l’entretien 

 

Maintenez le contact ! C’est absolument nécessaire de remercier quelques jours, une semaine après la rencontre. Rappelez que vous êtes motivé, rappelez votre intérêt pour le poste, rappelez enfin ce que vous vous êtes dit en fin d’entretien : la prochaine étape convenue. 

Si vous êtes recruté … Alors... BRAVO ! 

Si votre candidature n’est pas retenue, n’hésitez pas à demander pourquoi au recruteur. C’est ainsi que vous progresserez. Est-ce une question de compétences ? de salaire ? une autre raison ? Soyez curieux pour avancer plus encore vers le poste de vos rêves et/ou nécessaire à votre formation. Ne pas être retenu pour un poste n’est en aucun cas un échec. C’est une étape au cours de laquelle vous comprenez comment améliorer votre candidature. La suivante sera la bonne.