ra-5ea301e0d29f8171

Que répondre si votre candidature est refusée ?

Votre candidature n’a pas été retenue en dépit des entretiens d’embauche, d’un bon CV, d’une réelle motivation. Cette situation peut démobiliser complètement, décourager. Pourtant, il ne s’agit pas d’un échec, mais d’une simple étape dans votre recherche. Et il vous faut apporter une réponse. Comment ciseler cette réponse sans vous fermer de porte ?

En ouvrant vos mails ou en décrochant votre téléphone, la nouvelle fatidique que vous ne souhaitiez pas tombe : votre candidature n’est pas retenue. Dans le meilleur des cas, le message est parfaitement personnalisé. Dans le pire des cas, un simple mailing tout à fait ordinaire tombe. Dans les deux cas, apporter une réponse demeure un impératif. 

Ne vous précipitez surtout pour pour envoyer un mail en retour. Prenez du temps pour comprendre. Quelles raisons, selon vous, ont abouti à cette situation ? Avez-vous bien affiché vos motivations ? vos ambitions ? Votre CV est-il parfaitement clair ? 

Si le poste était à 100 % fait pour vous, si toutes les étapes de recrutement ont été passées,  il convient de répondre, certes par courtoisie, mais aussi, naturellement pour comprendre et garder ouvertes les portes des possibilités de recrutement à venir. 

 

Comprendre et anticiper l’avenir 

 

Commencez par remercier les interlocuteurs qui vous ont reçu. C’est la première étape. Il vous faut ensuite comprendre et donc demander un retour sur votre candidature, les raisons du refus, de façon à transformer l’essai la prochaine fois. 

Cette démarche montre toujours quelque chose de positif : vous voulez progresser, comprendre, vous écoutez attentivement le recruteur. Vous allez pouvoir identifier les points faibles, vos forces, avoir un avis sur votre profil, et donc comprendre ce qu’il faudra travailler pour le prochain entretien. 

Qu’un autre candidat ait été choisi ne signifie pas que tout est fichu ad vitam dans cette entreprise. Vous avez des atouts dans votre manche. Vous allez pouvoir les identifier et les valoriser. L’écoute et la compréhension sont des soft skills réellement appréciées. 

Et qui sait… un candidat retenu peut refuser le poste ou le quitter très rapidement. Auquel cas, vous avez encore toutes vos chances. 

Enfin, dans votre réponse, mentionnez évidemment que vous restez à l’écoute de toute autre ouverture de poste et que vous restez cependant déterminé pour ce poste, tout en rappelant motivations et intérêt pour les missions. 

En maintenant le contact avec le recruteur, c'est aussi votre réseau professionnel que vous constituez ! Rien ne vous empêchera de candidater à nouveau dans un proche avenir. 

Enfin, si un recruteur vous écrit par mail, répondez par mail. S’il vous téléphone, prenez le temps d’un appel quelques jours plus tard pour répondre. Si votre mail et votre appel restent sans réponse, attendez une semaine avant de relancer sans vous montrer trop insistant. 

Chaque contact avec un recruteur, un manager, même dans un contexte de refus, est une façon de maintenir un lien et de maintenir votre profil à sa conscience. Ne ratez pas cette étape nécessaire, bien que difficile.