ra-5ea301e0d29f8171

Transformer un stage, une alternance en CDI

Vous avez presque fini votre stage… votre alternance ? Le travail ou les missions vous plaisent et conviennent à 100 % à votre désir professionnel ? Alors voyons quelle stratégie adopter pour mettre toutes les chances de votre côté pour transformer l’essai et le stage ou l’alternance en CDI.

▶️ Planifier votre projet professionnel 

 

Un stage n’est pas le petit contrat que l’on trouve par défaut, par dépit. Il doit s’inscrire dans une démarche à long terme. Prendre ce que l’on trouve sans réfléchir au contenu du stage, aux missions, va vite se traduire par de l'insatisfaction.

Si vous avez réfléchi à ce que vous vouliez dans 2 ou 3 ou 5 ans, le stage devient alors une première étape nécessaire à la réalisation de ce projet professionnel. 

Une fois que vous êtes en phase avec votre projet, soyez également en phase avec l’entreprise visée. Condition sine qua non : s’assurer que l’entreprise dispose d’un potentiel d’embauche au terme du stage ou de l’alternance. 

Enfin, c’est au cours du stage, une fois réussis les entretiens de motivation, que tout se décidera. 

 

▶️ S’intégrer dans l’entreprise 

 

Ne jamais confondre vitesse et précipitation. Un stage ou une alternance n’est pas un entretien d’embauche de plusieurs mois, vous n’allez pas candidater à un CDI dès le premier jour. En revanche, votre intégration dans l’entreprise sera la première étape. Demandez des retours sur le travail accompli au maître de stage, à votre manager, anticipez sur les tâches confiées, suggérez des idées, essayez de devenir le plus possible autonome, adaptez-vous aux différentes personnes, rencontrez les autres services, bref, tissez des liens. Soyez proactifs, demandez à ce que l’on vous confie d’autres tâches. 

Et enfin, arrivé aux deux-tiers de la durée du stage, de l’alternance, commencez à parler autour de vous, à votre responsable, à votre manager, de la volonté de rester dans l’entreprise avec beaucoup de tact, si bien sûr tout se déroule parfaitement bien. 

 

▶️ Attendre le bon moment et avancer 

 

Après quelques échanges en interne, notamment avec le responsable qui vous encadre, n’ayez pas peur d’officialiser votre candidature avec un CV mis à jour intégrant vos missions dans cette entreprise. Vous avez été testé durant quelques mois, l’embauche peut ne présenter que très peu de risque pour l’entreprise qui vous connaît bien dorénavant. 

Imaginez que ce stage, que cette alternance est une longue période d'essai, soyez motivé et enthousiaste, soyez dynamique et projetez vous dans la société. 

Et bien évidemment, nos écoles sont à tout à fait disposées à échanger avec vous sur cette problématique.

Bien sûr, l’entreprise peut, le cas échéant, vous faire passer de nouveaux entretiens d’embauche. Les enjeux, en termes de salaire, par exemple, changent beaucoup pour elle, si elle décide de vous embaucher. Votre avantage : vous êtes connu, vous connaissez l’entreprise et son personnel. 

 

▶️ Si ça rate…

 

Reprenez votre CV, valorisez vos missions, listez les compétences (hard et soft skills) acquises… Mettez en avant vos réalisations personnelles, un stage n’est pas que de l’observation… et ciblez les entreprises qui vous intéressent mais qui peuvent aussi avoir besoin d’un profil comme le vôtre : des concurrents directs, par exemple… ou les partenaires avec lesquels vous pourriez avoir travaillé durant le stage ou l’alternance. 

SI vous réussissez à transformer le stage, l’alternance, en CDI, votre carrière aura fait un pas en avant majeur. Sinon, encore une fois, ce ne sera pas un échec mais une étape à transformer en force, en motivation, de façon à avancer dans une autre société et à enrichir votre expérience pro.